4 olhem 11058 2

Extrait du livre n°2

À l'occasion du lancement sur #ulule de mon livre de #sciencefiction #humoristique #LeTourdeLuniversen10puissancemoins43seconde, qui vous emmènera au-delà de l'infini, et même, un peu plus loin ; découvrez chaque jour un extrait :

— Ici la police militaire de Xantharis, sortez sans résistance !
À vrai dire, Sigmufred n’imaginait pas comment ils auraient pu résister à l’arsenal de canons ioniques déployés dans leur direction. Lorsqu’ils sortirent de la maison, une dizaine de Xantharsiens aux yeux verts fluorescents et aux deux paires de bras armés les encerclèrent.

*

Se retrouver devant un tribunal est une chose assez difficile psychologiquement. D’autant plus s’il s’agit d’un tribunal militaire possédant tous les pouvoirs, et vous accusant d’avoir dérouté un astéroïde vers une paisible planète afin d’y semer le chaos. Sans oublier que ce geste avait enfreint tous les accords intergalactiques en vigueur. Ils furent condamnés à la peine capitale.
— Mais voyons, c’est ridicule ! prononça la défense, alors rondement menée par Sareth.
Le juge martial et partial prononça la sentence :
— Les condamnés seront jetés dans l’arène des punaises fourre-tout.
Si Sareth et Jah voyaient à peu près à quoi ressemblaient des punaises, c’est Sigmufred, Farldi et Straecia qui manifestèrent le plus grand degré d’angoisse à leur évocation. Leur réaction restait cependant mesurée vue la menace pesant sur le groupe. Sachez que ces animaux n’ont rien du faciès des petites punaises infestant la majeure partie de l’univers. C’est en fait, le deuxième animal le plus curieux de toute la création, juste après les Strablots, et devant les Veraœufs. Ces punaises géantes possèdent un des mœurs d’accouplement les plus exotiques. En effet, la femelle ne possède pas de vagin, ce qui conduit le mâle à perforer la carapace de celle-ci avec son pénis afin que ses spermatozoïdes gagnent les ovules via son sang. La chose ne mériterait pas l’exclusivité si le mâle n’avait pas la plus grande libido de tout l’univers, et s’il n’était pas incapable de distinguer les mâles des femelles, ainsi que sa propre espèce des autres. Pour ces raisons, il est préférable de rester à distance de cet animal durant la période des amours qui dure, chez lui, toute l’année. Merci dame Évolution. Voilà le sort qui est réservé à nos héros : une mort lente, précédée d’une humiliation, si ce n’est d’hémorragies multiples. Nos héros furent amenés dans une grue surplombant une vaste arène. Son pourtour était jonché de piques sur lesquelles étaient embrochés les squelettes des précédents suppliciés. Au centre, les fameuses punaises mâles attendaient qu’on libère leurs chaînes pour faire leur affaire. Nos héros, enfermés dans une boîte au bout de la grue, ne virent rien de cette scène, mais ils entendaient le public scandant joyeusement des atrocités, et le rugissement des punaises.
Profitons des derniers instants qui restent à ces pathétiques condamnés pour en apprendre plus sur leurs dernières pensées. Sigmufred rageait sur cette mort honteuse dont aucune gloire ne pourrait jamais jaillir. Sa fille priait simplement Dieu. Jah, qui n’avait pour simple distraction qu’un Farldi tentant d’escalader désespérément la boîte dans laquelle ils avaient été jetés, aurait bien aimé boire un dernier verre chez Joe. Sareth, quant à lui, ne comprenait pas comment il était possible de survivre plus de quelques heures dans cet univers, vues les innombrables façons que ce dernier employait pour faire de cette survie une chose rare et précieuse. Il repensa alors à tous les innocents qu’il avait exécutés, ça lui permettait de se défouler contre sa propre incompréhension du monde. Il en aurait encore tué quelques-uns, juste pour le plaisir.
La boîte pivota, laissant aux condamnés la possibilité d’apercevoir une cinquantaine d’insectes géants de plus de deux mètres de haut. Ils se livraient à des rituels qu’un humain aurait qualifiés de « peu orthodoxes ». Lentement mais sûrement, les cinq terroristes présumés glissaient vers le bas – logique – où, trois mètres en dessous, se trouvait leur fin.

https://fr.ulule.com/letourdelunivers/

 

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

×